Vente de HLM aux locataires via Action Logement

Vente de HLM aux locataires via Action Logement

Plus de 70 bailleurs HLM sont prêts à vendre 11 000 logements via l’organisme d’utilité sociale Action Logement.

Premières acquisitions en début d’année

Depuis l’appel à manifestation d’intérêt lancé cet été par Action Logement, c’est près de 11 000 logements qui ont été proposés par plus de 70 bailleurs sociaux. Alors que la loi Élan portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique sera promulguée prochainement, l’ex 1% Logement va donc contribuer à la réalisation de l’objectif gouvernementale de vendre 40 000 HLM par an.

Cette mesure vise en effet à remettre à flot les organismes de logement social qui sont touchés par la baisse des loyers imposée par les pouvoirs publics. Ainsi, d’après les estimations, un logement vendu permettrait de financer la construction de deux ou trois autres. Les premières acquisitions débuteront donc début 2019. Tous les immeubles proposés ne seront pas forcément rachetés (mauvais état des logements ou typologie de locataires qui ne permettent pas de concevoir une vente). Action Logement envisage pour le moment d’en acquérir seulement un tiers, mais au cours de l’année 2019, un autre appel à projet devrait être lancé et l’organisme compte bien atteindre les 10 000 logements rachetés l’année prochaine.

Un budget important

L’organisme national de vente d’Action Logement dispose d’un budget conséquent de 4 milliards d’euros. Avec cette somme, l’ambition de l’organisme est de racheter 40 000 logements au cours des deux à quatre prochaines années. Un milliard d’euros devraient être investi au cours de l’année prochaine, à raison de 100 000 euros par logement.

De plus, Action Logement apportera 1,5 milliard d’euros sur les 5 milliards d’euros de budget affecté au programme « Action Cœur de Ville » lancé par le gouvernement. Destiné à venir en aide aux centres-villes des communes de tailles moyenne, l’objectif de ce plan est d’acheter des immeubles dans ces centres-villes afin de les réhabiliter ou de les démolir pour reconstruire des logements neufs. Ces opérations de reconstructions de logement n’attirent pas les investisseurs privés en raison du manque de rentabilité à court terme et le soutien d’Action Logement est donc essentiel à cette opération.

Posted in Blog.

Laisser un commentaire