Il est encore temps de faire un rachat de crédit immobilier

Malgré un deuxième mois consécutif des taux d’intérêt des crédits immobiliers, il est encore temps de faire un rachat de crédit immobilier pour les emprunteurs qui souhaitent revoir les conditions initiales de leurs encours.

Rachat de crédit immobilier : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Devenue l’une des opérations bancaires les plus sollicitées en France, le rachat de prêt immobilier est possible à n’importe quel moment (début ou fin du prêt). Toutefois, certains critères doivent être respectés pour que l’opération soit avantageuse financièrement.

D’abord, il faut porter une attention particulière à la durée restante du crédit. Plus il reste d’échéances, plus le rachat sera profitable financièrement. Pour certains spécialistes, l’idéal est d’être dans le premier tiers de la durée du prêt.

Ensuite, le capital restant dû doit être conséquent, la logique reste la même que pour la durée du crédit. Plus le montant restant à payer est important, mieux c’est. Idéalement, l’emprunteur doit rester au moins dans la moitié du prêt à rembourser.

Enfin, la différence entre le taux initial et celui proposé pour l’opération doit aussi être prise en compte. Cette dernière doit être d’au moins 70 points de base (idéalement 1 00 points de base). Il faut savoir qu’en dessous de ce point de base, l’opération est rarement avantageuse financièrement.

Par ailleurs, il faut savoir que cette opération de banque suppose de constituer un dossier de financement. De ce fait, si la situation de l’emprunteur s’est améliorée depuis la souscription de son prêt initial, il peut facilement prétendre aux meilleures conditions de financement. En revanche, si sa situation s’est dégradée, l’obtention d’un nouveau prêt peut être compliquée.

Malgré la hausse des taux, le rachat de crédit reste intéressant

Malgré une baisse quasi-continue depuis fin 2015, les taux d’intérêt des financements à l’habitat progressent depuis mi-décembre 2016 sous l’influence des obligations assimilables du trésor à 10 ans (OAT 10 ans) de la France.

Pour les spécialistes, cette nouvelle tendance haussière devrait certainement se poursuivre au cours des semaines et mois à venir. Toutefois, si elle devrait être progressive, elle ne sera pas brutale au moins au premier trimestre 2017.

La hausse des barèmes devrait aussi concerner tous les types de crédits, toutes les durées de remboursement et tous les types de profils emprunteurs. Malgré cette nouvelle conjoncture, il faut savoir que les taux sont toujours « bon marché » pour faire un rachat de prêt immobilier.

Par ailleurs, même si  les prêts les plus intéressants à faire racheter en ce moment sont ceux  souscrits entre 2008 et début 2016. Il faut savoir que le rachat de crédit immobilier peut aussi être opportun pour des anciennes créances ayant un capital restant dû important.

Posted in Blog.